FITE 2016 : Rebelles

Dans le cadre du Festival International des Textiles Extraordinaires à Clermont-Ferrand (ou FITE pour les intimes), notre promotion de Conception costume à l'ENSATT a été sollicitée afin de créer des installations présentées dans la chapelle de l'ancien hôpital général. Nos sept installations ont été réunies sous le titre "Rebelles, détissons ensemble !".

 

Rebelles sans le vouloir 

Aborder le monde à travers le prisme de la transidentité, c'est notre rébellion à nous. Notre rébellion interne devant ce corps qui ne semble pas tout à fait comme le nôtre. Et comme l'autre corps, le Corps Social, se sent impliqué dans nos histoires, c'est aussi notre rébellion externe, contre le genre que l'on nous a imposé sous prétexte qu'il collait mieux à notre apparence. 

Rebelles sans le vouloir. Révolté.e.s par notre existence même.

 

 

 

Chaque fil rouge représente une parole. Parfois prononcées sans réfléchir, parfois intentionnellement blessantes, toutes ces petites bandelettes de papier sont des témoignages de propos oppressifs prononcés à l'égard des personnes trans'. 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'endroit d'où partent les fils montre la relation qu'entretient la personne qui a prononcé les paroles avec la personne concernée  ;

Au niveau de la cage thoracique, une figure d'autorité. Au niveau du ventre, un père ou une mère ; au niveau du pubis, un ex ou une personne faisant directement référence aux organes génitaux de la personne trans'. 

Assez tristement, je n'ai pas pu conserver ce code à 100%. Il y avait tant de paroles prononcées par des parents que j'ai fini par en décaler certains sur d'autres fils que le ventre...